Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Fast & Furious: Tokyo Drift

Fast & Furious: Tokyo Drift (The Fast and the Furious: Tokyo Drift en version originale), est un film américain de Justin Lin sorti le 19 juillet 2006.

 

 

 

Synopsis

 

Sean Boswell est un risque-tout, à qui sa passion immodérée des voitures de sport trafiquées, a déjà attiré de sérieux ennuis avec la police californienne. Condamné après un accident, sa seule alternative à la prison est d'accepter la tutelle de son père, militaire de carrière basé à Tokyo. Gaijin (étranger) dans la ville la plus moderne et la plus sexy du monde, le jeune homme se sent plus exclu que jamais jusqu'au jour où un nouveau copain, Twinkie, lui fait découvrir l'univers secret du drifting - le nec plus ultra des rodéos urbains. Un sport clandestin où l'audace, l'élégance et la fluidité de la conduite sont encore plus appréciées que la simple vitesse. Sean est immédiatement accroché : son style de vie rebelle a trouvé sa parfaite expression dans le drift, ses périlleuses transgressions, son défi permanent aux lois de la physique...

 

 

 

 

 

 

Mon avis

 

Tout ce qui a fait le succès de Fast and Furious est dans le film : des voitures magnifiques, de beaux châssis, des femmes sexy, une histoire simple mais efficace, de la musique qui bouge et de bons acteurs. Ce film va à 100 à l'heure, dans ce monde hyperactif et surpeuplé du Japon, par moment lors des courses en pleine ville, on se croirait dans le jeu vidéo Need For Speed ! Le casting amène un vent frais et neuf à la saga. Vraiment un bon film d'action.

 

Scénario / Histoire :

4/5

Image / Effets spéciaux :

5/5

Bande sonore :

4/5

Acteurs / Personnages :

4/5

NOTE GLOBALE :

17/20

 

Fiche technique

 

Titre :

Fast & Furious: Tokyo Drift

Titre original :

The Fast and the Furious: Tokyo Drift

Réalisateur :

Justin Lin

Scénario :

Chris Morgan

Producteur :

Neal H. Moritz

Production :

Universal Pictures

Compositeur :

Brian Tyler

Photographie :

Stephen F. Windson

Monteur :

Dallas Puett et Fred Raskin

Décors :

Randi Hiller

Costumes :

Sanja Milkovic Hays

Genre :

Action

Durée :

1h44

Dates de sortie :

16 juin 2006 (États-Unis)

19 juillet 2006 (France)

 

Distribution

 

Lucas Black :

Sean Boswell

Bow Wow :

Twinkie

Nathalie Kelley :

Neela

Sung Kang :

Han

Brian Tee :

 D.K.

Keiko Kitagawa :

Reiko

Jason Tobin :

Earl

Zachery Ty Bryan :

Clay

Nikki Griffin :

Cindy

Vin Diesel :

Dominic Toretto (apparition)

Keiichi Tsuchiya :

Fisherman

Leonardo Nam :

Morimoto

Sonny Chiba :

l'oncle de D.K.

 

Autour du film

 

Le Drifting, pratique dangereuse de la course automobile est un sport très réputé au Japon. Le réalisateur Justin Lin revient sur ce phénomène au pays du soleil levant : " Je ne connaissais pas intimement les rites du "drift" lorsque j'ai attaqué ce projet. J'ai découvert qu'il était l'invention de bandes de jeunes d'origine populaire, venants des régions montagneuses du Japon où les routes sont extrêmement sinueuses. Le sport consistait tout simplement à tenter de les descendre le plus vite possible. Plus tard, le phénomène s'est étendu aux rues de Tokyo. Visuellement, cela donne un spectacle fascinant."

 

L'équipe du tournage a dû customiser elle-même les voitures afin qu'elles puissent atteindre les limites de leur capacité technique. Un tuning pointu a alors été employé sur les voitures du film. Une équipe de cinquante mécaniciens ont été présents sur les plateaux de tournage afin d'effectuer les éventuelles interventions et réparations nécesaires.

 

Au vu des nombreuses cascades du film, les acteurs ont dû s'imprégner de la culture drift et connaître les manoeuvres exactes pour pouvoir effectuer les commandes correctement. Le réalisateur Justin Lin a donc engagé un conseiller technique, fan du drifting pour qu'il donne des cours de suite aux acteurs. De la même façon, les acteurs ont reçu des cours de japonais et d'argot local afin de mieux intégrer la culture véhiculée par le film. L'acteur Lucas Black évoque ces séances d'entraînement "Lorsqu'ils m'ont montré la manoeuvre pour la première fois, c'était vraiment très impressionnant. J'étais emballé. Par la suite, j'ai découvert qu'il était plus confortable d'être au volant qu'à la proverbiale "place du mort" (...).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Franchement je n'aurais pas mis mieux pour ce film qui est le meilleur de tous il me semble!!!
Répondre