Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Matrix - 2.Note d'intention - Chapitre 4 : Référence

myspace matrix graphics - http://www.matrixtext.com

Chapitre 4 : Référence

 
Revenons maintenant à notre séquence initiale de Matrix.
Comme on le voit, en l'espace de quelques secondes et de deux références littéraires, la note d'intention des Wachowski, leur fameux " Choix du Jour ", aura été plutôt explicite. On pourrait le résumer ainsi :


Cher spectateur
(et plus spécialement le monsieur qui connaît Baudrillard et Carroll et qui se croit malin). Dans ce film, il ne sera question que de simulation et de simulacre.
Toi, spectateur, portera ton attention sur le signifiant, en le confondant avec le signifié. Guidé par ton intuition, tu te construiras toi-même un univers cohérent basé sur une proposition absurde, quand bien même nous te rappellerons constamment que tu te trouves dans un univers informatique, c'est-à-dire sous la dictature d'une logique binaire.


Le spectateur le plus cultivé, le plus inquisiteur, se sera donc fait prendre au piège de la référence qu'il s'était plu à reconnaître. Il aura vu du Baudrillard dans l'idée d'un Neo qui découvre le monde réel derrière les apparences de la simulation. Il aura vu du Lewis Carroll dans l'image d'un Neo suivant le lapin blanc pour, plus tard, passer A travers le Miroir.



Mais à aucun moment, semble-t-il, il ne pouvait se détacher du concept de la référence pour considérer ce que cette référence impliquait réellement comme système déjà à l'oeuvre dans le film, et déjà à l'oeuvre sur lui en tant que spectateur.

Car la référence, dans le cas présent, jouait déjà le rôle d'un simulacre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article