Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

OSS 117 : Le Caire, nid d'espions

OSS 117 : Le Caire, nid d'espions est un film français réalisé par Michel Hazanavicius, sorti le 19 avril 2006.

OSS117-6.jpg

 

Durée 1'59

Synopsis

 

En 1955, les choses vont très mal au Caire, dans les années qui suivent le coup d'État du général Nasser. Suite à la mort de Jack Jefferson, l'agent OSS 283, c'est Hubert Bonisseur de la Bath, l'agent OSS 117 qui est envoyé sur le terrain pour enquêter sur cette disparition mystérieuse et « sécuriser le Proche-Orient ».

OSS117-5.jpg

Sa couverture : diriger la SCEP (Société cairote d'élevage de poulet) où il remplace son ami Jack.

OSS117-3.jpg

La ville grouille d'espions dissimulés derrière diverses sociétés d'élevage d'animaux.

OSS117-2.jpg

De plus, les Égyptiens eux-mêmes sont agités : le roi déchu
Farouk par l'entre-mise de sa nièce la princesse Al Tarouk veut reconquérir son trône, et un groupe de religieux fanatiques nommé les « Aigles de Khéops » s'apprête à déclencher une Guerre Sainte.

OSS117-1.jpg

Toutes ces affaires semblent enfin catalysées autour de la disparition d'un navire russe chargé d'armes, le Kapov.

OSS117-4.jpg

 

Fiche technique

 

Titre :                            OSS 117 : Le Caire, nid d'espions

Réalisation :                    Michel Hazanavicius

Scénario :                       Jean-François Halin d'après les romans de Jean Bruce

Dialogues :                      Jean-François Halin et Michel Hazanavicius

Producteur :                    Eric Altmayer et Nicolas Altmayer

Production :                    Mandarin Cinéma, Gaumont et M6 Films

Montage :                       Reynald Bertrand

Photo :                            Guillaume Schiffman

Costume :                        Charlotte David

Décors :                         Maamar Ech-heikh

Musique :                        Ludovic Bource et Kamel Ech-Cheikh

Pays d'origine :               France

Genre :                           Comédie / espionnage

Durée :                           1h39

Date de sortie :               19 avril 2006

Site officiel :                 OSS 117

 

Distribution

 

Les espions français :

Jean Dujardin :               Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117

Philippe Lefebvre :          Jack Jefferson

Claude Brosset :              Armand Lesignac, le supérieur d'OSS 117

Éric Prat :                      Gilbert Plantieux

 

Les femmes autour d'OSS 117 :

Aure Atika :                   la princesse Al Tarouk, nièce du roi Farouk

Bérénice Bejo :                Larmina El Akmar Betouche, assistante d'OSS 117

 

Les hommes d'affaire (et probables espions) du Caire :

Constantin Alexandrov :   Ieveni Setine, russe, éleveur de moutons

Laurent Bateau :              Nigel Gardenborough, britannique

François Damiens :          Raymond Pelletier, belge

Richard Sammel :            Gerhard Moeller, allemand

 

Les Égyptiens :

Said Amadis :                  le porte-parole égyptien

Youssef Hamid :              l'imam des Aigles de Khéops

Khalid Maadour :             le suiveur qui assure la filature d'OSS 117

Arsène Mosca :               Loktar

Abdallah Moundy :          Slimane, l'homme à tout faire de la SCEP

 

Phrases cultes

 

- Larmina El Akmar Betouche, je suis l'assistante de Jack

- Quel nom compliqué, Hubert Bonnisseur de La Bath mais içi je serai Lucien Bramard

 

- Vous voyez l'automobile derrière moi ?

- Oui...

- Ça fait un petit moment que je l'observe...

- Eh bien ?

- Eh bien, elle est absolument impeccable... C'est quand même bien mieux une voiture propre, non ? À l'occasion, je vous mettrai un petit coup de polish.

 

- C'est notre Raïs à nous : c'est monsieur René Coty. Un grand homme, il marquera l'Histoire. Il aime les Cochinchinois, les Malgaches, les Marocains, les Sénégalais,... c'est donc ton ami. Ce sera ton porte-bonheur.

 

- En tout cas, on peut dire que le soviet éponge !
- Tu n'es pas seulement un lâche, tu es un traître comme ta petite taille le laissait deviner !

- Ce sera surtout l'occasion de rencontrer le gratin cairote.
- Et non pas le gratin de pommes de terre. Non parce que ça ressemble à "carotte", cairote... Euh, le légume... Puisque vous avez dit gratin... Gratin de pomme de terre. C'est une astuce.

- J'ai fait un rêve merveilleux. J'ai rêvé qu'une femme sublime aux yeux marrons m'apportait mon petit déjeuner au lit.
- Vous dites ça à toutes les femmes.
- Non. Seulement aux femmes sublimes aux yeux marrons qui m'apportent mon petit déjeuner au lit.

- Je n'ai jamais pu refuser quoi que ce soit à une brune aux yeux marrons.
- Et si j'étais blonde aux yeux bleus ?
- Cela ne changerait rien vous êtes mon type de femme Larmina...
- Et si j'étais naine et myope ?
- Et bien je ne vous laisserai pas conduire. Ca n'a pas de sens.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'ai vraiment adoré ce film (rien que pour Dujardin déjà), j'attends la suite avec impatience
Répondre
S
Moi aussi j'adore le Jeannot